Croydub / Hardtek

Hardtek Party@Le Zoo/Usine - Genève (ch) - 24/01/2015

The art of acid

THE ART OF ACID Part 1

Interferenz

Soirée INTERFERENZ novembre 2014 à l’Usine: deuxième année pour commande scéno sur deux étages qui a sidéré bien des teufard-es. Faut dire que c’était comaque, massif, genre mastoc !

ZOO: MEGATRON = en fond de scène, de gigantesques ailes constituées de 40 panneaux LED de 50/50cm – à 7% de puissance, on est bon, après c’est moins la fête pour les yeux… Sur les côtés, on a construit des modules attaqués par 4 projos grands angles qui bavaient pas. Et au plafond, une vaste toile d’araignée remplie de projecteurs LEDs pour y insuffler de la couleur et des frayeurs. Pour peaufiner le tout, deux toits en clefs de voûte, avec en leurs petits nids 4 projecteurs scan qui balaient toute la salle sans mettre de poussière.

KALVINGRAD: KUBRIK = sur scène, 4 modules de 3mètres de haut (un module étant composé de 6 écrans de projection contourés de 15 barres LEDs… Tu suis ?). Au plafond, un cocoonesque CUBE d’un mètre, squelettisé de 24 barres LED (beau ce truc !!), dont les arrêtes projetaient 4 tiges LED menant vers des écrans de côté (tu suis toujours? Sinon check les images, ça aide!). Ceux-ci formaient 4 antennes de 2 mètres de haut suspendues à mi-hauteur contre les murs. Des murs haletants du coup, ou pulsant si tu préfères, des murs qui battent de l’aile, dans le bon sens du terme évidemment.

Ce qui nous fait: 7200 LEDs, monitorées par 15 univers DMX via un storm ! ça te fait peut-être aucun effet, nous on a encore les yeux gros !

Tu veux connaître la geekerie du truc ? Read the following…
Au ZOO, 4 ordis. N°1 avec touchdesigner (création médias temps réel), qui envoie via carte acquisition sur N°2, où Resolume travaille et envoie via TCP spout sur un serveur TCP syphon (N°3) par un câble RJ45, au N°4 monsieur MacPro et son VDMX qui découpait le signal avec Madmapper. Ce petit train envoyait ses locomotives soit pour la matrice vidéo soit pour le serveur LED, le tout avec du 60 images secondes… Allez, dis-le que ça fait rêver !(?)
En bas, étage Kalvingrad, 2 ordis avec VDMX: un pour la projection vidéo, et un autre avec Modul8 et Madmapper pour le LED.
Autrement dit: un usage étendu des softs du rayon, (presque) toute la panoplie y est passé! C’est drôle! Non?!

Tout cela architecturé par une équipe de joyeux drilles qui donnent comme ils bossent: à plein. Sérieusement, le public nous a fait sentir son plaisir, et c’était spécialement bon.

Organisation: GLOBALE KALVINGRAD / MAKHNO / ZOO
Scenographie: Studio Corium, staminart, yony, fredo, le salle gosse
Tech:  Alex, Mika, Bou, Yony, équipe du Zoo, Benji
Visuals ZOO: Mika ventura, VJzero
Visuals Kalvingrad: Av exiters, Yony

Texte © studio corium

10 years of viper

Avec l’amélioration du sound system, l’équipe tech du Zoo a dû se l'a jouer recyclage de matériel déjà disponible. L’inspiration est venu du label invité le samedi, c’était les 10 ans de Viper. Nos animaux sauvages sont partis sur une vipère du désert!
Tout commence par le corps de l’animal qui traverse la salle de part en part pour donner l’impression que le reptile s’enlace autour de l’architecture de la salle. Les techniciens ont utilisé massivement des trilites en commençant par monter au sol le corps avec les cerces, de manière à ce qu’elles épousent le tour des premiers poteaux. La suite de la vipère s’est construite au fil des possibilités des pièces disponibles au Zoo. Une fois cette ossature fini, la phase d’habillage a pu commencer. Dans le but de donner une impression d’écaille sur le corps de la vipère, le staff a utilisé des carrés contreplaqués blancs accrochés en biais sur la structure. Ces écailles étaient éclairées de l’intérieur par des pars led. Cette mise en place permet de mettre en avant la peau du serpent et de créer une dynamique à la structure.
Afin de recréer l’environnement naturel de l’animal, les animaux du Zoo sont venus habiller les extérieurs de feuillage avec les treillis.
Pour réaliser la tête de reptile, les hommes de l’ombre ont construit une ossature en trillites constituée de trois cerces plates de 2 m (deux pour la tête et une pour la mâchoire).
Afin de modéliser la tête, le staff a eu recours d’une bande de grillage de poule pour donner la forme voulue, puis ils ont repris le même habillage pour le corps (carré contre plaqué de différentes tailles).
Afin de réaliser le regard du serpent, le staff a projeté une image d’oeil de serpent trouvé sur le net sur une plaque de contre-plaqué. Les contours ont été dessiné au marqueur, puis découpé à la scie sauteuse. La même technique a été utilisé pour la langue. Une fois placé au centre l’arrière scène, il ne manquait plus que quelques finitions. Deux triangles de lycra blanc sont venus habiller les bords de la mâchoire. Dans le but de donner un côté plus vivant à cette tête, un ventilateur a été placé dans le gosier, surplombé d’une machine à fumer. Touche finale, deux couches de diffuseurs ont été placé derrière les yeux de manière à homogénéiser la source qui les éclairaient.
Un résultat magnifique pour un week end dantesque!!!

Pages