10 years of viper

Les Images
Le Blabla

Avec l’amélioration du sound system, l’équipe tech du Zoo a dû se l'a jouer recyclage de matériel déjà disponible. L’inspiration est venu du label invité le samedi, c’était les 10 ans de Viper. Nos animaux sauvages sont partis sur une vipère du désert!
Tout commence par le corps de l’animal qui traverse la salle de part en part pour donner l’impression que le reptile s’enlace autour de l’architecture de la salle. Les techniciens ont utilisé massivement des trilites en commençant par monter au sol le corps avec les cerces, de manière à ce qu’elles épousent le tour des premiers poteaux. La suite de la vipère s’est construite au fil des possibilités des pièces disponibles au Zoo. Une fois cette ossature fini, la phase d’habillage a pu commencer. Dans le but de donner une impression d’écaille sur le corps de la vipère, le staff a utilisé des carrés contreplaqués blancs accrochés en biais sur la structure. Ces écailles étaient éclairées de l’intérieur par des pars led. Cette mise en place permet de mettre en avant la peau du serpent et de créer une dynamique à la structure.
Afin de recréer l’environnement naturel de l’animal, les animaux du Zoo sont venus habiller les extérieurs de feuillage avec les treillis.
Pour réaliser la tête de reptile, les hommes de l’ombre ont construit une ossature en trillites constituée de trois cerces plates de 2 m (deux pour la tête et une pour la mâchoire).
Afin de modéliser la tête, le staff a eu recours d’une bande de grillage de poule pour donner la forme voulue, puis ils ont repris le même habillage pour le corps (carré contre plaqué de différentes tailles).
Afin de réaliser le regard du serpent, le staff a projeté une image d’oeil de serpent trouvé sur le net sur une plaque de contre-plaqué. Les contours ont été dessiné au marqueur, puis découpé à la scie sauteuse. La même technique a été utilisé pour la langue. Une fois placé au centre l’arrière scène, il ne manquait plus que quelques finitions. Deux triangles de lycra blanc sont venus habiller les bords de la mâchoire. Dans le but de donner un côté plus vivant à cette tête, un ventilateur a été placé dans le gosier, surplombé d’une machine à fumer. Touche finale, deux couches de diffuseurs ont été placé derrière les yeux de manière à homogénéiser la source qui les éclairaient.
Un résultat magnifique pour un week end dantesque!!!

Vu à la soirée: