back to list

Présence Électronique Genève 2015

Teaser-PEG-2015

Le festival Présences Electroniques Genève célèbre cette année sa première date anniversaire, lui qui cumule désormais cinq ans au compteur musical. Un âge qui fait généralement mouche dans l’histoire d’un événement et qui ouvre souvent la porte à un certain état des lieux. L’occasion est donc donnée de revenir sur la genèse d’une manifestation qui, tout en reprenant le concept du festival parisien éponyme dont il est issu – «PRESENCES électronique» –, s’en démarque pourtant dans sa formule à double volet: le premier, plus académique, propose au Bâtiment des Forces Motrices une plongée en apnée dans l’histoire de la musique électronique, des pionniers électroacoustiques aux producteurs les plus actuels, autour de l’Acousmonium, formidable orchestre de haut-parleurs, dont la vocation première réside dans la spatialisation du son; le second plus orienté dancefloor, transpose cette idée d’élargissement du son au format clubbing, avec un système en quadriphonie optimisé au Zoo.

Symbole de ce rattachement au festival-mère et au Groupe de Recherches Musicales de l’Ina qui en est l’instigateur, PEG présentera deux mouvements d’une œuvre de François Bayle, créateur justement de l’Acousmonium et compositeur de nombreuses œuvres acousmatiques.

L’occasion est donnée également de souligner la belle émancipation du festival genevois, qui étend cette année sa toile musicale et artistique sur trois jours – en place des deux habituels – et quatre lieux. Au BFM et au Zoo viennent s’ajouter le Musée d’art et d’histoire, qui accueillera une installation son & lumière en octophonie, «Niche», des Genevois Mimetic et Sigmasix, et le Centre des arts, lequel sera le théâtre d’une mise en exergue de l’histoire de la spatialisation du son lors d’une conférence donnée par l’Ina GRM. Symbole de cette expansion, la prestation de John Paul Jones, membre fondateur des légendaires Led Zeppelin, qui viendra auréoler de son aura mythique l’édition anniversaire du festival genevois. Un bien beau cadeau, vous en conviendrez…

Que l’on célèbre comme il se doit cette cinquième édition et que les cinq étoiles du festival s’inscrivent à jamais au firmament du son…