CORROSIVE

Le Post

"Chaque synthétiseur a son identité propre, mais peu en ont une aussi reconnaissable, reconnue et célébrée que la TB-303 et le SH-101 de Roland. En un mot? Acid. Depuis 1982, les sonorités corrosives de ces deux synthétiseurs animent les dancefloors du monde entier. Que ce soit de la techno, de la house, du breakbeat ou des styles plus expérimentaux encore, les résonances acidulées de ces synthétiseurs définissent un univers au-delà du rythme.

 

La première édition des soirées Corrosive sera le 24 Février avec l'homme qui a fait de l'acid un genre: Luke Vibert. Collaborateur d'Aphex Twin, Vibert est l'une des figures les plus célébrées dans la musique électronique anglaise. Compositeur de l'hymne acid: "I Love Acid", cette série de soirées ne pouvait commencer avec personne d'autre. A ses côtés se retrouvent la jeune AZF, une Parisienne dont la techno extrêmement acidulée fait bouger les foules Françaises, et Weith, un jeune producteur Genevois qui émerveille la ville de son éclectisme depuis bien des années déjà."

-

 

"Every synth has its' own particular sound, but few are as recognisable as Roland's legendary TB-303 and SH-101. In one word? Acid. Since 1982, the corrosive sounds generated by these two synths have powered dancefloors the world over. Be it in the world of techno, house, breakbeat or more experimental rhythms, the acid sound of these synths has become a fundamental factor in defining genres.

 

The first edition of Corrosive nights is on the 24th of February, with one of the people who made acid a defining genre in Europe: Luke Vibert. Childhood friend and collaborator of the likes of Aphex Twin and John Peel, Vibert is one of the most important and influential figures in modern British electronic music. As the composer of the acid anthem "I love Acid", the Corrosive series could not start with anyoner else. Alongside him we will welcome AZF, a brilliant young Parisian DJ who plays high-octane acid techno, and Weith, a local DJ/Producer whose eclectic style is maturing with every new set."

 

George